Accueil » A la révolution

A la révolution


En 1789, le Comté de Lillebonne, placé sous le pouvoir du duc François-Marie d’Harcourt, s’étend sur 17 paroisses.

gravure-lillebonne

Nul ne sait comment réagissent les Lillebonnais à la prise de la Bastille, ni à la proclamation de l’abolition des privilèges du 4 août. En revanche, les ventes des biens du clergé entamées en 1791 à Caudebec attirent tous les notables et commerçants des environs. C’est à cette occasion que Bégouën de Meaux, grand négociant du Havre, devient propriétaire de l’abbaye du Valasse.

Malgré le soulagement que l’on imagine (notamment la libération d’un impôt devenu exorbitant), les problèmes de subsistance rattrapent vite la commune de Lillebonne. La raréfaction du blé engendra une flambée du prix du pain.

A Lillebonne comme ailleurs, des sociétés populaires composées de citoyens volontaires émergent spontanément pour administrer la commune. Sous la Terreur, si les arrestations sont rares à Lillebonne, la méfiance et la vigilance prédominent.

La commune de Lillebonne ou de la Bonne Réunion est créée par le regroupement des trois paroisses de Notre Dame, Saint Denis et du Mesnil sous Lillebonne.



Veuillez saisir ici votre mail pour recevoir la newsletter de la ville de Lillebonne

Pour rester informé de l’actualité de votre ville, suivez Lillebonne sur les réseaux

Plan de la ville