Accueil » Epoque Gallo-romaine

Epoque Gallo-romaine


Fort probablement déjà d’une intense activité, le site de Lillebonne est choisi par les Romains pour fonder la nouvelle capitale des Calètes, le peuple Gaulois qui occupait l’ouest du Pays de Caux. Nous sommes au tout début de notre ère : Juliobona est née. Les premières traces datées avec précisions nous renvoient au règne de Tibère, mais c’est surtout sous Claude que la ville se développe.

fouilles-archeologiquesAu 1er siècle, le trafic portuaire important est une source de richesse pour la cité qui est dotée de vastes et somptueux monuments. À la fin du 3ème siècle, une grande agitation secoue tout l’Empire Romain, Lillebonne n’est pas épargnée et l’archéologie livre des traces de destructions et d’incendies.

Si la reconstruction est amorcée rapidement, il n’en demeure pas moins que Lillebonne semble perdre progressivement de son importance. Son port n’est plus utilisable et Rouen profite alors de son déclin pour lui ravir le flambeau.

Les travaux d’urbanisme ont été l’occasion de mettre au jour de nombreux vestiges. La phase la plus importante se situe au 19ème siècle, âge d’or du textile et du développement industriel de la ville. Lillebonne acquiert alors son prestige de ville gallo-romaine.

Les érudits locaux découvrent et étudient alors successivement la statue de bronze doré (1823) actuellement présentée au musée du Louvre, les thermes de la rue des bains (1927) où était la statue féminine acéphale, le mobilier de la tombe d’un riche jeune homme, dit Marcus, en 1864, la grande mosaïque de la chasse au cerf (1870) ainsi que plusieurs habitations de notables locaux.

La trace la plus visible de l’apogée de Lillebonne reste aujourd’hui le théâtre-amphithéâtre, sur un site préservé de toute construction ultérieure.



Veuillez saisir ici votre mail pour recevoir la newsletter de la ville de Lillebonne

Pour rester informé de l’actualité de votre ville, suivez Lillebonne sur les réseaux

Plan de la ville