Accueil » Sous l’ancien régime

Sous l’ancien régime


De la ville fière et noble qu’elle était jusqu’alors, Lillebonne semble réduite à n’être plus qu’une petite bourgade perdue dans la campagne jusqu’à disparaître des cartes officielles !

chateau-lillebonne_0D’après certains calculs, Lillebonne ne compte plus que 1200 habitants au XVIIIe siècle. Lillebonne n’en demeure pas moins le cœur géographique du Comté d’Harcourt s’étendant jusqu’à Caudebec et à Fauville. Plusieurs moulins existent à cette époque, servant à broyer le blé, l’écorce de chêne (le tan) ou encore à produire de l’huile.

Le commerce local concentré autour du marché du mercredi et de la Foire annuelle de la Saint Denis où l’on vend surtout du miel, attire la clientèle rurale des paroisses alentour. Par ailleurs, le château, laissé à l’abandon, semble entièrement couverts de lierre.

Comme le rapporte Bernardin de Saint-Pierre à la fin du XVIIIe : “Du milieu de la cour, où je ne crois pas qu’il soit facile de pénétrer, s’élèvent de hautes tours crénelées, du sommet desquelles sortent de grands arbres qui paraissent dans les airs comme une épaisse chevelure”.



Veuillez saisir ici votre mail pour recevoir la newsletter de la ville de Lillebonne

Pour rester informé de l’actualité de votre ville, suivez Lillebonne sur les réseaux

Plan de la ville